Magnum Opus de Lionel Borg édité par Bragelonne Games

Nous avons eu l’honneur de recevoir le jeu Magnum Opus de Lionel Borg édité par Bragelonne Games, une semaine avant sa sortie, encore merci de votre confiance et de ce jolie cadeau pour notre association.

Non seulement, il nous a été offert par Bragelonne (car les mauvaises langues diront tout le temps que c’est meilleur quand c’est gratuit) mais en plus il est très bon, très rapide pour l’explicitation des règles et en un tour de jeu, nous avons compris que ce jeu va faire partie des titres qui sortiront souvent dans l’association !

Nous y avons joué, hier soir à l’association Game of Flines et avec les 4 autres joueurs, nous avons trouvé ça super bon et super méchant 😈 un bon jeu d’enf…

C’est un jeu de draft et de majorité qui se jouera en 5 manches et pendant lesquelles nous allons essayer de récupérer des composants alchimiques (jetons) pour réaliser notre Magnum Opus (votre plus grande œuvre, le magnum opus sera représenté par une carte qui sera un objectif caché qui vous permettra de scorer en fin de partie)

Une partie se compose de 5 manches.

Décomposition d’une manche :

1) Le draft nous avons 9 cartes en main et nous allons en choisir une, ensuite passer notre paquet de carte à notre voisin de droite ou de gauche selon la manche, nous révélons tous en même temps nos cartes (cartes numérotées de 1 à 9 qui représentent un personnage influent qui vous apportera soit de l’argent et/ou une faveur, et/ou la possibilité d’acheter des éléments alchimiques).
Nous allons répéter cette opération 5 fois. La 1ère partie d’une manche se termine une fois que tous le monde à 6 cartes posées devant eux.

2) les six cartes choisies sont réparties en colonnes composés du même personnage (toutes les cartes du même chiffre dans une colonne). Le premier joueur de la manche va appeler les personnages ( donner le nom du personnage ou le chiffre de la carte) le joueur ayant le plus de carte du personnage pourra avoir soit le mécénat de celui-ci en recevant de l’argent et/ ou ses faveurs (utiliser le pouvoir de cartes qui va faire couiner les autres joueurs en allant défausser, échanger ou acheter une carte. Ce qui pourra leur faire perdre une majorité chez un des personnages) autre possibilité pouvoir acheter un élément alchimique.

3) dernière partie de la manche nous réinitialisons les différents plateaux où se trouvent les composants alchimiques et nous reconstituons les paquets de carte afin que chaque joueur ait à nouveau 9 cartes différentes en main.

Fin de partie :

A la fin de la cinquième manche nous allons compter le nombre d’éléments alchimiques que chaque joueur a récupéré 1 point par jeton.
Vérifiez le nombre de paire réalisé parmi les paires d’éléments alchimiques demandées sur une carte commune qui a été tirée au hasard en début de partie. 1 point par paire correspondante.
Et révélez notre carte Magnum Opus et vérifiez si nous avons réussi à réaliser une combinaison d’éléments alchimiques qui rapportera 2 points.

Le joueur ayant le plus de point a gagné la partie.

Dans la boite : 2 plateaux – 54 cartes Personnalité – 10 Composants en vue – 10 cartes Grand Oeuvre – 1 médaillon en métal Ouroboros – 30 jetons Monnaie

Soirée jeux du 06/09/2019

Soirée jeux du 06/09/2019 nous étions 26 joueurs, 2 nouveaux adhérents, des renouvellements d’adhésions et nous avons joué à Takenoko de Antoine Bauza édité par Bombyx, Res Arcana de Thomas Lehmann édité par Sand Castle Games, Wingspan de Elizabeth HARGRAVE édité par Matagot, Century de Emerson Matsuuchi édité par Plan B Games, Meeple War de Max Valembois édité par Blue Cocker, Dominion de Donald X. VaccarinoDonald X. Vaccarino édité par Ystari Games, Time bomb de Yusuke Sato édité par IELLO, Jamaïca de Sébastien Pauchon, Bruno Cathala et Malcom Braff édité par GameWorks Sàrl, Blueprints de Filosofiagames, suspend édité par Melissa et Doug

Plus de photos ici

Soirée jeux de société du 15 février 2018

On pourra essayer de nous imiter mais on ne sera jamais égalé ! Notre association est vivante et active !  Game of Flines 😉


Vendredi 15/02/2019, nous étions 35 joueurs, nous avons joué à 6 qui prends de Wolfgang Kramer édité par Gigamic, micropolis de Bruno Cathala et Charles Chevallier, Sagrada de Adrian Adamescu et Daryl Andrews, Sonar Family de Yohan Lemonnier et Roberto Fraga édité par Matagot, Abyss de Bruno Cathala et Charles Chevallier édité par Bombyx, l’auberge sanglante de Nicolas Robert, la Granja de Michael Keller et Andreas Odendahl édité par Pearl Games, très futé ! de Wolfgang Warsch édité par Schmidt Spiele GmbH, kero de Prospero Hall édité par Hurrican Edition.

Hors photos, on a joué aussi à fertility de Cyrille Leroy édité par Catch Up Games, Azul de Micheal Kiesling édité par Next Move Games, les aventuriers du rail de Alan Moon édité par Days of Wonder, codenames de Vlaada Chvátil édité par IELLO et beaucoup d’autres jeux…